À propos

Marie-Françoise MARTIN
Trompe-l’œil de chevalet
Membre de Mondial Art Academia

Peintre autodidacte, passionnée de trompe-l’œil depuis la
découverte dans les années 1990 du livre de Cadiou et Gilou, maîtres du
genre,  j’ai pu me perfectionner, depuis 2010, à la pratique de cette
technique exigeante qui demande beaucoup de rigueur et de temps.
Mes œuvres, réalisées à la peinture à l’huile, nécessitent plusieurs centaines d’heures de travail.

Mes sujets de prédilection sont les sacs plastique, les ficelles, les
papiers de soie et autres bolducs qui, derrière mon projecteur, laissent
apparaître de magnifiques reflets colorés et translucides.
Depuis 2018 mon univers s’est enrichi de sculptures papier, éphémères
puisque destinées uniquement à servir de modèle de peinture.

Mon objectif est d’utiliser les techniques ancestrales du
trompe-l’œil pour mettre en scène les emballages et les sublimer grâce à
la magie de l’ombre et de la lumière.

%d blogueurs aiment cette page :